Spiritualité et physique quantique

Un terme très à la mode « quantique », mais ne pourrait-on pas simplement parler de spiritualité ? ou de science spirituelle ? car on parle bien d’information subatomique. Alors quoi ? un peu de courage, regardons les choses en face, dans ce fameux miroir qui nous sert d’alibi pour ne pas avoir à nous engager « corps et âme ».

Notre corps est constitué d’atomes qui communique entre eux et qui s’informent dans la partie invisible de l’univers. Que de croyances véhiculées à cet endroit ! et aucun mode d’emploi à l’horizon. Alors on suit le chemin de nos croyances qui se croisent et qui ne font pas toujours bon ménage.

Il suffirait pourtant de prendre conscience de notre nature spirituelle qui est essentiellement faite d’amour pour que la vie soit vivable pour tous. Aucun dogme particulier à suivre, juste son coeur qui ne demande qu’à aimer et à être aimé. Plus aucune déviation à prendre. Il nous conduit vers nous-même, en empruntant la voie de la connaissance.

Mais ce ne sera pas une promenade anodine. Il faudra passer des gués et des barrières, pas toujours faciles à franchir. Mais de grandes joies aussi, lorsqu’elles sont ressenties dans toute notre dimension. Bien-sûr, il en va de même pour nos peines. Pourtant, tant de Grands Maîtres se sont incarnés au cours des âges pour nous affranchir. Le pouvoir en place a su y remédier en nous enfermant dans notre indigence humaine, à laquelle noue sommes attachés, tel l »esclave à son maître.

La liberté est un droit de naissance et il est grand temps de ne plus prendre des vessies pour des lanternes.

La spiritualité est devenu un marché au sein duquel sévissent les pseudos maîtres et gourous. Il n’y a de Maître qu’en nous-même, pour nous apprendre la maîtrise de soi à tous niveaux.

Et surtout, ne plus jamais séparer le corps de l’esprit. C’est peut-être cela, en définitif, qu’apporte la physique quantique, car depuis trop longtemps toutes les doctrines spirituelles ont ignoré ce corps si riche d’information, si on veut bien l’écouter.

2 réflexions au sujet de « Spiritualité et physique quantique »

  1. Quand l’humain ne peut changer les choses, il change les mots (à méditer dans cette ère ou le sophisme gagne en popularité).Je partage entièrement votre conclusion sur l’affranchissement de l’esprit.Il ne peut être question d’évolution spirituelle si ça repose sans cesse sur une source qui ne découle pas de notre conscience.Pour ce qui est du corps, ne dit on pas que le corps c’est le temple de l’esprit ou un esprit sain dans un corps sain. Pour ma part la seule chose qui doit primer sur le spirituel,c’est l’universel car a ce stade il n’y a plus de division et d’incompréhension, car la conscience nous éclaire complètement et l’unité nous éviterais bien des maux inutiles.A chacun sont rythme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *