Le siècle de l’humilité

Nous ne sommes jamais « trop » humbles comme le prétendent certains. L’humilité se travaille jour après jour jusqu’à notre dernier souffle qu’il faudra bien rendre à la vie dont nous sommes issus. Jusqu’à temps qu’arrive cet instant, on oublie trop souvent que nous ne sommes pas grand chose dans ce vaste monde. Et pourtant, nous ne sommes pas là par hasard, nous avons notre rôle à jouer, avec application et avec la conviction que notre énergie participe à un plan positif : celui d’aboutir à une amélioration, à une évolution de l’humanité en mutation constante.

Pourquoi restons-nous enfermés dans une programmation naissance/mort ? La vie est une initiation à l’éveil. On ne cesse de mourir pour renaître à quelque chose… ce qui est inconfortable c’est de ne pas savoir où la vie nous conduit. Et si on lui faisait tout simplement confiance ? même le « serviteur inutile » est un maillon de la grande symphonie cosmique.

En ce jour de Pâques, osons faire un pas en avant, pour réssuciter ensemble, vers des lendemains lumineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *