Article invité de Léon Geerinckx alias Almo Edencourt

Corps, âme, esprit.

Autrefois on divisait l’être humain en trois parties : le corps, l’âme et l’esprit. La connaissance ayant évolué, on sait depuis que l’âme est une résonance, de même le corps physique est aussi une résonance, et également l’esprit. De sorte que tout l’être est une résonance ; seules les fréquences changent d’une catégorie à l’autre. Nous sommes semblables à une musique ; d’ailleurs les jeunes (dont le corps évolue encore beaucoup) adorent chanter, comme pour exprimer leurs nouvelles apparitions internes. Le corps physique est le champ d’intervention des sportifs, des militaires et des médecins. L’âme est le champ d’intervention de l’artiste, de l’amoureux, du psychologue et du religieux.  L’état d’âme est la particularité de l’individu, et qui peut donner lieu à différentes natures d’état : par exemple extase chez l’idéaliste, apparition chez l’ébloui, vocation chez le croyant, révélation chez le sensible, conviction chez le mystique. L’esprit (ou mental) est une résonance d’âme de haute fréquence. L’Esprit (ou attitude) est l’orientation globale de l’être. L’Esprit (ou le signifiant total) est soit sa propre projection divine, soit son accès à la conscience cosmique. Tout est états sont des valeurs terrestres, sauf le signifiant (suffisant) qui nous plonge dans le céleste.

Vous trouverez d’autres articles chez edencourt.aakhor@gmail.com

2 réflexions au sujet de « Article invité de Léon Geerinckx alias Almo Edencourt »

  1. Bonjour,
    Puis vous demander le service de transmettre ce message à Léon Geerinck.
    Veuillez m’excuser de m’introduire de cette manière sans me présenter. Je cherche à retrouver Léon Geerinckx
    un lointain ami perdu de vue et de contact par ma faute depuis 1980. Quelques repères simples et évidents qui permettront à Léon de s’assurer de ma sincérité. Notre lieu de travail était situé à Corbeil-Essonnes (Je ne cite pas le nom de la grande entreprise, qui aujourd’hui a disparu/ été revendue), Nous allions quelques fois déjeuner dans une auberge de St Fargeau Ponthierry, à cette époque le « dada » de Léon était la mondialisation déjà en marche et je l’écoutais avec une « certaine distance »… un visionnaire … mais je ne le croyais pas, regrets ….
    Leon habitait à Ponthierry où il nous avait invité avec mon épouse à partager une séance de projection diapo 6×6.
    Léon m’avait parlé d’une revue ou journal « Aakhor » . Autre souvenir de discussion Bd Patch St Tropez.
    Léon avait une grosse opel coupé automatique à cause de son handicap.
    Si c’est le « bon » Léon et que Léon a reconnu Bruno Grosse, que léon me contacte.
    Merci
    brunogrosse44@gmail.com tel 0652032620

    • Bonjour Bruno, en voyageant sur mon blog, vous auriez trouvé l’avis de décès de Léon qui était bien celui dont vous parlez et que je regrette sincèrement, bien à vous, Marcelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *